Ma vision est centrée sur une approche gagnant-gagnant des problématiques de groupe. Dans les faits, on constate souvent un clivage entre les équipes et leur hiérarchie, avec de chaque côté le sentiment que les points de vue et les objectifs sont contradictoires.

Or dans une équipe qui a une bonne dynamique de groupe, tout le monde en bénéficie :

  • les membres de l’équipe travaillent dans une ambiance sereine et valorisante rendue possible par la mise en place d’une autorité saine

  • la direction peut atteindre ses objectifs stratégiques en s’appuyant sur le savoir-faire et la connaissance du terrain des opérationnels

pexels-pixabay-209948.jpg
Cette démarche s'appuie sur les valeurs humanistes de l'Analyse Transactionnelle, et notamment :
  • OK-ness : chaque être humain a de la valeur, de l’importance et de la dignité. Autrement dit, le point de vue de chacun est important pour la réussite collective. Ceci n’empêche pas de bien respecter la place de chacun dans l’organisation hiérarchique.

  • l'autonomie des individus, qui sont capables de faire les meilleurs choix pour eux-mêmes à un instant donné, et leur responsabilité à exprimer clairement leurs attentes. Concrètement on ne peut pas attendre des autres qu’ils prennent en charge nos besoins.

  • nous avons tous besoin de Signes de Reconnaissance Positifs. Un groupe doit donc s’organiser de manière à ce que la demande et la distribution de ces signes de reconnaissance soient les plus fluides possible. Par exemple, il est important de savoir sur quels critères va être jugé notre travail, et ce que notre supérieur pense réellement de nos qualités professionnelles.

  • la notion de contrat, est fondamentale puisqu’elle permet de fixer des règles claires, et d’éviter les manipulations (c’est-à-dire des demandes qui ne correspondent pas vraiment à nos besoins). Concrètement, mes interventions TOB commencent par un diagnostic, et peuvent éventuellement se poursuivre par un autre type de prestation (dont le contenu et la durée dépendent du diagnostic). Il est donc plus sain de signer un contrat pour chaque intervention, qui aura ainsi un cadre bien défini. Après le diagnostic vous pourrez parfaitement aller voir un autre professionnel s’il est mieux placé pour répondre à votre besoin.

pexels-elevate-1267348.jpg

La confidentialité est bien évidemment un élément-clé de la relation de confiance entre mes clients et moi.

Je suis membre de l’IFAT (Institut Français d’Analyse Transactionnelle) et à ce titre je m’engage à respecter le code éthique et déontologique de l’EATA (Association Européenne des Analystes Transactionnels), qui peut être consulté ici, et dont voici quelques points clés :

  • Un membre de l’EATA reconnaît la dignité de tous les êtres humains. Il est attendu des membres de l’EATA que leur conduite ne constitue jamais ni un appui, ni une approbation passive, pour toute forme de discrimination ou d’oppression.

  • C’est la responsabilité protectrice fondamentale de tout membre de l’EATA d’offrir le meilleur des services possibles à son client et d’agir de manière à ne lui causer aucun préjudice, ni intentionnellement ni par négligence.

  • Les membres de l’EATA doivent s’efforcer de développer chez leurs clients la conscience de leur dignité, de leur autonomie et de leur responsabilité personnelle, ainsi qu’un fonctionnement reflétant cette position.

  • L’exercice éthique de l’analyse transactionnelle implique d’établir avec le client une relation contractuelle basée sur un consentement informé. Le client et le membre de l’EATA doivent tous deux avoir la compétence nécessaire au contrat et l’intention de l’accomplir. Si un client ne peut pas ou ne veut pas agir de manière responsable dans le cadre de cette relation contractuelle, le membre de l’EATA doit résoudre cette relation d’une manière qui ne cause aucun préjudice au client.